Chronique littéraire·Les coups de coeur ❣

Chronique : Le prophète – Khalil Gibran

Durant toutes ces années, le prophète a côtoyé les collines, conversé avec les vents et murmuré au creux des arbres. Étranger au peuple d’Orphalese, il a pourtant appris à le connaître et à l’aimer. Or, à l’heure de repartir vers sa terre natale, il éprouve une grande tristesse. Car c’est au sein de ce peuple, grâce à tout ce que lui a insufflé ce lieu, qu’il a pu mûrir la sagesse qu’il va désormais dispenser. Et c’est à Orphalese qu’à l’heure de l’adieu, dans un ultime échange, il s’accomplit comme prophète. On l’interroge sur les grandes préoccupations humaines et, inlassablement, il chuchote sa réponse avec tendresse et compréhension, sans dogmatisme.

Mon avis :

Oh mon dieu, c’est de loin le meilleur roman philosophique et poétique que j’aie jamais lu ! Ma mère me l’avait conseillée et elle avait tout à fait raison de le faire.

C’est une poésie très simple et bien organisée où l’auteur parle de tout les sujets que l’on puisse imaginer : Amitié, douleur, travail etc.. Il en parle avec tellement de lucidité, de positivité et de « zénitude » que l’on ne peut qu’apprécier ! (c’est mon cas)

C’est le premier livre où j’ai pleuré à la fin tellement ma lecture était apaisante et agréable. Je me suis retrouvée das chaque phrase, chaque terme… J’ai juste ADORE et à la fin, je n’ai pu m’empêcher de lâcher mes larmes. Je ne voulais pas quitter ce livre.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s